Topic Progress:

Les liens entre les pensées, les sentiments et les comportements

Dans l’histoire de Thomas, Charlie et Mila et du test de mathématiques, il est facile de voir comment les comportements des élèves ont été influencés par leurs sentiments d’anxiété. Comme toutes les émotions, l’anxiété est constituée d’interactions complexes entre nos pensées, nos sentiments et nos comportements. 

Pensées, sentiments et comportements

Glissez votre curseur au-dessus de chaque cercle pour obtenir une description.

L’analogie avec un iceberg permet d’illustrer que ce que nous voyons au-dessus de la ligne de flottaison (comportement) n’est qu’une fraction de ce qui se passe sous la surface (pensées et sentiments). 

Par exemple, lorsqu’un professeur pose une question en classe, une élève qui se sent anxieuse peut répondre :

  • en évitant tout contact visuel (comportement)
  • en constatant des battements de coeur accélérés et des noeuds dans l’estomac (sentiments)
  • en se disant que si elle répond et se trompe, les autres vont rire et la trouver stupide (pensées)

L’enseignant ne peut voir que l’élève qui baisse les yeux pour éviter son regard, ce qui pourrait être interprété de plusieurs façons, puisqu’il n’est pas en mesure de savoir ce qu’elle ressent et pense.
Nous nous concentrons souvent sur le changement de comportement sans tenir compte des pensées et des sentiments qui l’accompagnent. Porter attention à ce qui se trouve sous la surface peut influencer ce qui se passe au-dessus de la ligne de flottaison.
Les interventions en classe qui ciblent chaque point du triangle Pensées (P) – Sentiments (S) – Comportement (C) peuvent améliorer les résultats des élèves. Par exemple :

Apprendre aux élèves à se concentrer sur des pensées constructives et réalistes (P) peut accroître leur confiance en eux (S) et leur permettre de donner le meilleur d’eux-mêmes (C).

 Apprendre aux élèves à reconnaître et à apaiser les symptômes physiques de l’anxiété (S) peut les aider à penser plus clairement (P) et à faire moins d’erreurs (C).

Donner aux élèves l’occasion de faire preuve de courage et de faire face à leurs peurs (C) peut les aider à se sentir en confiance (S) et augmenter leur capacité à avoir des pensées productives, comme “je peux y arriver” (P). Cela peut à son tour les aider à améliorer leurs performances au fil du temps.

Quelle est la différence entre une pensée et un sentiment ?

Il est facile de confondre pensées et sentiments. Une façon simple de faire la différence est que les pensées sont généralement décrites à l’aide de phrases comportant deux ou plusieurs mots – “C’est mon anniversaire” ou “Le déjeuner est bientôt prêt” – et les sentiments peuvent être décrits à l’aide d’un seul mot – “heureux”, “excité”, “affamé”.

Scroll to Top