Topic Progress:

L'anxiété chez l'enfant

Le développement normal de l’enfant se caractérise par une certaine anxiété de temps à autre et les enfants apprennent généralement à faire face à ce sentiment au fil de leurs expériences de la vie quotidienne. Toutefois, des niveaux élevés d’anxiété persistante peuvent entraver un développement sain. 

Certains enfants sont plus susceptibles que d’autres de développer un trouble anxieux. En Colombie-Britannique, jusqu’à quatre pour cent des enfants et des adolescents souffrent de troubles anxieux. Les premiers signes d’un problème d’anxiété peuvent passer inaperçus lorsque les enfants se débattent secrètement avec des préoccupations d’ordre psychologique et une détresse physique ou lorsque l’anxiété se manifeste de manière moins évidente, par exemple sous forme de désobéissance, d’agressivité, de comportements perturbateurs ou de manque de concentration et d’attention.

Si elle reste ignorée, une anxiété excessive peut avoir un impact négatif sur les relations des élèves, leur réussite scolaire et leur fonctionnement au quotidien et peut entraîner des problèmes plus graves avec l’âge. Il est donc important que tous les élèves acquièrent très tôt des stratégies de gestion de l’anxiété.

AISE a été conçu à cette fin. Ses cours, harmonisés avec le programme d’études, sont flexibles et adaptés aux besoins des enseignants/tes. Ils peuvent être dispensés soit sous forme d’activités d’apprentissage distinctes basées sur les besoins et les intérêts des élèves, soit dans un ordre séquentiel. Ils peuvent également être utilisés avec de grands ou de petits groupes, modifiés pour répondre à des besoins d’apprentissage spécifiques et adaptés pour refléter les cultures locales.

Perspectives autochtones

L’approche holistique adoptée par AISE pour faire face à l’anxiété rejoint les principes d’apprentissage des peuples autochtones et soutient l’intégration de perspectives autochtone adaptées et appliquées localement. Comme ces perspectives sont spécifiques à un endroit donné, les leçons du programme AISE ne comportent pas d’instructions rigides pour l’intégration des formes traditionnelles d’enseignement autochtone. 

Les éducateurs/trices sont invités à adapter les leçons du programme AISE en fonction des enseignements traditionnels spécifiques à la collectivité dans laquelle ils enseignent les leçons. Des adaptations authentiques reflètent le caractère unique de la culture, des pratiques et des croyances traditionnelles d’une communauté, en recourant à la langue, à la terre, aux cérémonies, aux histoires et aux enseignements traditionnels.

Pour plus d’informations sur la façon de relier les stratégies AISE aux perspectives des Premières nations, consultez le conseiller pédagogique en éducation autochtone de votre conseil scolaire, les aînés, les professeurs de langues et les conteurs ; ou consultez le document Visions du monde et perspectives autochtones dans la salle de classe : Aller de l’avant (voir la page Pour en savoir plus à la fin de cette section).

Scroll to Top